S'APPROCHER DE DIEU

REFLEXION - AVRIL 2020


janvier 2020

Les circonstances très particulières que nous traversons actuellement entraînent bien des difficultés et des souffrances. Qu’est-ce que Dieu veut nous dire à travers ce que nous vivons ?

« Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien.»
Epitre de Jacques 1.2-4 

Les diverses épreuves évoquées ici sont vraisemblablement celles qui résultent de la dispersion mentionnée au verset précédent et dans Actes 11.19.

En étant contraint au confinement également le dimanche, nous sommes appelés à vivre dans des circonstances plus proches de celles des premiers chrétiens, qui ne disposaient pas des mêmes moyens de transport que nous, et qui souvent étaient isolés, si ce n’est persécutés.

Même si nous vivons une époque bien différente, nous sommes pour quelques temps contraints de nous défaire de quelques libertés et quelques bénédictions qui nous semblaient banales, mais dont nous réalisons maintenant toute la valeur : la possibilité de faire à notre gré et en quelques minutes des kilomètres en voiture pour rejoindre l’église de notre choix, pour bénéficier de la communion et de la chaleur fraternelle dans la présence de Dieu, et pour écouter un message préparé et servi "prêt à consommer" par notre pasteur, ou un membre de l’assemblée.

Alors que cela nous est impossible, des réalités oubliées ou négligées redeviennent des évidences : l’importance du temps quotidien mis à part pour se nourrir de la Parole de Dieu et prier, seul, en couple ou en famille.

Dans ce, face à face avec Dieu, et ce partage avec nos plus proches, nous sommes placés devant des exigences de sincérité et d’honnêteté qu’il est bon de redécouvrir, et qui nous imposent un travail de recherche personnel et un travail sur nous-mêmes encore plus en profondeur.

Ce nouveau mode de vie nous contraint à ne nous déplacer que pour les besoins essentiels. En nous interdisant de flâner ou de courir après des choses secondaires, cela nous permet de dégager du temps libre pour ce qui est vital pour notre croissance : nous approcher de Dieu dans ce cadre plus intime, comme nous y sommes invités dans Mat 6.6 ou 2 Rois 4.4.
Mettons ce temps à profit pour mieux nous approcher de Dieu, et renouveler notre réserve d’huile ! 2 Rois 4.1-7​

Nicolas Mornet


Quelques lectures à méditer​

Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom,
s’humilie, prie et recherche ma face, s’il revient de ses
mauvaises voies, moi, je l’écouterai des cieux, je lui
pardonnerai son péché et je guérirai son pays.
2 Chroniques 7.14

L’Eternel siège pour toujours,
Il a établi son trône pour le jugement ;
C’est lui qui gouverne le monde avec justice,
Qui juge les peuples avec droiture
Que l’Eternel soit une forteresse pour l’opprimé,
Une forteresse pour les temps de détresse.
Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi
Car tu n’abandonnes pas ceux qui te cherchent.
Psaume 9.9 à 11

Regardez et voyez
S’il y a une douleur pareille à ma douleur
A celle qu’on m’a fait subir !
L’Eternel m’a affligée
Au jour de son ardente colère
Lamentations 1.12b

L’Eternel est mon Berger : je ne manquerai de rien
Il me fait reposer dans de verts pâturages,
Il me dirige près des eaux paisibles
Il restaure mon âme,
Il me conduit dans les sentiers de la justice,
A cause de son nom.
Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort,
Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi ;
Ta houlette et ton bâton, voilà mon réconfort,
Tu dresses devant moi une table, en face de mes
adversaires
Tu oins d’huile ma tête, et ma coupe déborde.
Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront
Tous les jours de ma vie
Et je reviendrai dans la maison de l’Eternel
Pour la durée de mes jours.
Psaume 23

L’Eternel est bon pour qui espère en Lui
Pour celui qui Le cherche,
Il est bon d’attendre en silence le salut de l’Eternel
Lamentations 3.25 et 26

Car le Seigneur ne rejette pas à toujours
Mais, lorsqu’il afflige, il a compassion
Selon sa grande bienveillance ;
Car ce n’est pas volontiers qu’il humilie
Et qu’il afflige les fils de l’homme.
Lamentations 3.31 à 34

Car le salaire du péché c’est la mort, mais le don
gratuit de Dieu c’est la vie éternelle en Christ-Jésus,
notre Seigneur. Romains 6.23

Dieu est pour nous un refuge et un appui,
Un secours qui se trouve toujours dans la détresse
C’est pourquoi nous sommes sans crainte
Quand la terre est bouleversée,
Et que les montagnes chancellent au cœur des
mers.../...
Arrêtez, et reconnaissez que je suis Dieu
Je domine sur les nations, je domine sur la terre
Extraits du Psaume 46.

Après cela, j’entendis une voix forte d’une foule nombreuse dans le ciel qui disait : Alléluia ! Le salut, la gloire et la
puissance sont à notre Dieu, parce que ses jugements sont véritables et justes.
Apocalypse 19.1 et 2b.

Prenez donc patience, frères, jusqu’à l’avènement du
Seigneur. Voici que le laboureur attend le précieux
fruit de la terre, plein de patience à son égard, jusqu’à
ce qu’il ait reçu les pluies de la première et de
l’arrière-saison. Vous aussi, prenez patience,
affermissez vos cœurs, car l’avènement du Seigneur
est proche.
Jacques 5.7 et 8

 

Chant 

Ne crains pas la tempête,
Reste tranquille la paix viendra
Relève donc la tête, regarde à Jésus, sois plein de foi
Qu’importe l’adversaire, chasse la crainte, il est vaincu
Au nom puissant de Jésus, l’ennemi s’enfuit, tu es vainqueur !