NOËL, VIVONS DANS L'ESPERANCE DE DIEU

LE MOT DU PASTEUR - DECEMBRE 2020

décembre 2020

Comment nous chrétiens allons-nous fêter Noël cette année, dans quel état d’esprit, alors que l’épidémie n’est pas encore vaincue ? Les rues sont vides et tristes malgré les guirlandes de lumières de Noël. Les marchés de Noël, et leurs couleurs, et leurs odeurs de vin chaud, et leurs foules ont disparus. Et nous ne pouvons pas éviter de penser à toutes ces personnes aimées que le covid nous a prises, et ces proches au
chômage technique qui ne savent pas s’ils pourront reprendre leur travail en 2021, cet endettement immense de notre pays qui nous donne le vertige, et l’inquiétude de la pauvreté qui monte : plus de 10 millions de pauvres fin novembre en France dont 5 millions en dessous du seuil de pauvreté.

Comment fêter Noël ?

« Le royaume de Dieu est proche... préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers » disait Jean le baptiste,
Matthieu 3.2-3.

« Allez et dites : le royaume de Dieu est proche » Jésus demandait à ses disciples d’aller prêcher dans les villes et les villages, Matthieu 10 :7.

A Noël, nous nous souvenons que, dans l’histoire du monde et ses nuits, Dieu a fait du neuf, avec Jésus il a ouvert un temps nouveau : son royaume qui vient ! Il a mis en Jésus et dans son amour une puissance de changement du monde, dont les mots clés sont : frères, pardon, gratuité (ou grâce)... une puissance en marche et que rien ne peut arrêter car

« Dieu veut que tous les êtres humains soient sauvés »
1Timothée 2.4

Alors avec Paul en ce Noël : nous ne sommes pas affligés ou tristes comme les autres hommes qui n’ont pas d’espérance, 1Thessaloniciens 4.13.

Noël : le OUI de Marie, le OUI de Joseph... le Oui de Dieu... Le OUI que je vais dire à l’enfant inattendu qui dérange, qui naît pauvre parmi les
pauvres, avec les animaux. Le OUI de Dieu : Jésus, Dieu avec nous qui partage notre vie, Dieu qui dit OUI à notre vie, qui dit OUI à l’homme, à tout homme. Nous ne sommes pas seul pour dire ce OUI.
OUI à l’homme avec un grand H, à tout homme, à l’homme fragile aussi avec ses limites qui me sont difficiles à vivre, voire me blessent. Non pas un oui qui approuve l’autre en tout, non, mais un OUI qui dit que la vie de chacun est importante pour moi, juste parce qu’il est un humain comme moi.
Un OUI qui sur la croix est un OUI définitif, irrévocable, sans retour.

Question de Noël : As-tu besoin, de la personne âgée seule et isolée, du jeune de cité et de ses violences qui interrogent, de l’étranger qui demande ton hospitalité, du prisonnier politique à l’autre bout du monde, du prisonnier de droit commun près de chez toi, du malade à l’hôpital ou de l’handicapé, as-tu vraiment besoin de chacun d’eux pour vivre, pour être heureux de vivre, pour ton salut, et le salut du monde ?

C’est ce OUI qu’ont découvert tous ceux qui ont rencontré et suivi Jésus, ce OUI qui peut faire toutes choses nouvelles, faire renaître chacun de celles ou ceux qui le reçoivent à une vie nouvelle où l’esprit de domination, de possession, de revanche fait place à l’accueil de l’autre, le partage, la chance donnée...
Ce OUI, c’est notre foi au don de Dieu : le Sauveur Jésus.
Ce OUI, c’est être un chrétien, une Église, une assemblée qui fête Noël.
Et moi, en ce Noël, quel OUI vais-je dire ?

Joyeux et Saint Noël

Pierre-Emmanuel Panis